Archivos de la categoría

Red Cross Fined $4.6 Million For Not Supervising Blood Donations

 Nidhi Sharma – AHN News Writer

Washington D.C. (AHN) – The Red Cross was slapped by the FDA with $4.6 million in fines after it failed to properly test blood donations and questioning donors.

The FDA reviewed 113 recalls of blood products by the Red Cross from April 2003 to April 2006, which involved the release of an estimated 4,094 unsuitable blood components.

The Red Cross did not perform required tests on the blood and failed to ask donors questions to determine their eligibility, leading to the fines by the FDA.

Since the legal agreement of 2003, the federal agency has fined the Red Cross more than $20 million. The penalties were issued after the Red Cross failed to follow federal standards safeguarding against blood contamination.

Peper Long, an FDA spokeswoman says there have been no reports of any patients being harmed,

The Red Cross officials say they are reviewing the FDA warning and are taking several steps to improve compliance with the rules. The Red Cross spokeswoman Stephanie Millian said the agency is committed to doing “whatever’s necessary to meet that goal.”

About 6.5 million units of blood are collected annually by the Red Cross, which is responsible for more than 40 percent of the nation’s blood supply, Millian added.

http://www.allheadlinenews.com/articles/7009956027

God Is Greater Than Our Hearts!

God Is Greater Than Our Hearts!
Description: No one is immune to the pressures that we face in the world in which we live. Even faithful men and women used by Jehovah God have felt “down” from time to time. What has helped them to endure? What if you don’t feel that your prayers are being heard? This is a Bible-based, 7 part audio presentation that helps us to see ourselves in the way that Jehovah God sees us and not the way we see ourselves.

Brazil : Salón de Asambleas en Arapongas Parana

Tive o prazer de ser convidado para visitar as dependências do recinto de eventos bíblicos da Associação das Testemunhas de Jeová no município de Arapongas Pr, onde varias vezes no ano, elas num pool de congregações se reúnem ali a fim de confraternizar com todos os seus membros ativos e também a todos os estudantes, visitantes e simpatizantes, como eu. Ali não presenciei coleta alguma, e também não vi nenhum tipo de merchandising político. Apenas o orador, falando em tons pra lá de explicativos, para uma assistência absolutamente silenciosa, sobre paz e organização mundial ao qual segundo eles, vêm de Deus e Jesus Cristo e não de homens!
Meus olhos viram o que todos deveriam ver e aprender! Por isso tive o prazer de filmar algumas partes das dependências externas do recinto, ou seja, tornar público de mim mesmo, já que a Organização é discreta em fazer propagandas televisivas.
Tenho certeza que se o mundo seguisse tal exemplo que presenciei, com certeza haveria paz de fato na humanidade!
Parabéns aos organizadores desse belo evento!

had the pleasure to be invited to visit the dependencies of the receptacle of biblical events of the Association of Jehovah Witnesses, in the municipality of Arapongas Parana, Brazil, where several times in the year, they in a pool of congregations gather there to confraternização with all its active members and also to all students, visitors and supporters, like myself. Ali not noticed any collection, and also not seen any kind of political merchandising. Only the speaker, speaking in tones of explanatory get there, for assistance absolutely silent on peace and world organization to which according to them, come from God and Jesus Christ and not of men!
My eyes saw what everyone should see and learn! So I had the pleasure to shoot some parts of the external dependencies of the room, or make public of myself, as the Organization is discreet in making television advertisements.
I am sure that if the world follow this example that presenciei, for sure there would be peace in fact in humanity! Congratulations to the organisers of this wonderful event!

Visitors Vagner Scandolhere Londrina Parana, Br

France : Les ennemis de la liberté de conscience montent au créneau

Les ennemis de la liberté de conscience montent au créneau

“Je crois que je n’ai jamais vu autant de malhonnèteté chez certains politiques français depuis longtemps.

Ca a commencé avec l’idée d’une « laïcité positive » développée par le Président, dans laquelle le dialogue avec les religions se devait d’exister et la question spirituelle pouvait cesser d’être occultée

Le mot c’est « dialogue ». Il ne fut aucunement question de demander à l’Eglise ou plutôt aux églises de prendre la place des instances républicaines. Au contraire, il était question de redonner à la République son rôle de protectrice de la liberté de croyance de chacun, tel que cela est gravé dans notre constitution.

En exemple, ces propos du Président devant le CRIF : « Personne ne veut remettre en cause la laïcité. Personne ne veut abîmer ce trésor trop précieux qu’est la neutralité de l’Etat, le respect de toutes les croyances, comme celui de la non-croyance, la liberté de pratiquer comme celle d’être athée. Personne ne veut abandonner le mérite, le talent, l’amour de la patrie, comme les seules vertus que la République reconnaît et récompense.
Mais est-ce que cela doit nous interdire pour autant de parler de la religion ? Est-ce que cela doit nous aveugler au point d’ignorer qu’il existe à l’évidence, après la fin des idéologies totalitaires et les désillusions de la société de consommation, une immense demande de spiritualité et de sens ? »

On peut être d’accord, ou pas d’accord, mais ne déformons pas. Quel besoin de prétendre que la laïcité Française est en péril ? Elle me semble plutôt en voie d’être sauvée.

Qui sont les ennemis de la laïcité ?

Ceux qui voudraient se l’approprier au nom d’une pensée unique qui n’accepte aucune croyance autre que la leur ?

Jean-Luc Mélenchon, Sénateur de l’Essonne qui palit en imaginant que quelqu’un pourrait avoir le droit de pratiquer sa religion ou afficher ses convictions en public ?

Lorsqu’il déclare le 7 février au Sénat : « Que dit l’article 10 de la Charte des droits fondamentaux ? « Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion. » Avec cela, nous sommes parfaitement d’accord. « Ce droit implique la liberté de manifester sa religion ou sa conviction individuellement ou collectivement, en public ou en privé, par le culte, l’enseignement, les pratiques et l’accomplissement des rites. » Avec cela, nous ne pouvons pas être d’accord…  », se rend-il compte qu’il exprime son désaccord avec l’Article 18 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme ratifiée par la France ?

Se rend-il compte qu’en ancien trotskyste il reprend les traces de son père spirituel Karl Marx qui dans son odieux traité antisémite « La Question Juive » fustigeait la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1793.

La messe est dite, si ce jeu de mot m’est permis.

Mais cela continue, aujourd’hui, ce sont les propos d’Emmanuelle Mignon qui font la une des journaux. Qu’aurait-elle dit qui soit si terrible pour justifier la montée au créneau de nos bêtes sauvages ?

Elle a parlé de la Miviludes et de son efficacité inexistante.

C’est sûr, ça embête ceux qui sont payés pour n’y rien faire…

Voici les propos de Madame Mignon : « La liste établie en 1995 est scandaleuse », « La lutte contre les sectes a longtemps permis de dissimuler les vrais sujets.

Ce n’est pas la première à dire cela, puisque Jean-pierre Raffarin lui-même lorsqu’il était Premier Ministre avait rappelé que cette liste n’avait aucun pouvoir juridique, qu’elle ne devait pas être utilisée, et qu’elle n’était qu’un proposition votée par 7 parlementaires (un peu léger, non ?) qui n’engageait qu’eux.

Quant à l’utilité de la lutte contre les sectes, elle a été maintenant remise en cause de si nombreuses fois qu’il est difficile de considérer Madame Mignon comme l’instigatrice d’une pensée nouvelle sur le sujet.

En 2006, la dernière commission sur l’enfance et les sectes avait été un fiasco puisqu’aucune des instances interrogées n’avaient pu trouver de cas justifiant cete commission. Notre argent foutu par les fenêtres.

Ensuite, lorsqu’on lui demande si elle compte supprimer la Miviludes, elle répond : « Non, mais plutôt la transformer en quelque chose de plus efficace et en finir avec le bla-bla. A part publier des rapports annuels, la Miviludes ne fait rien.  » A mon avis, vu sa place, elle sait de quoi elle parle, n’en déplaise aux Roulets et autres profiteurs d’une paye non méritée.

Alors bien-sûr, on l’attaque sur la scientologie, pour être sûr d’avoir un sujet dans le journal. Mais que répond-elle ?

« Je ne les connais pas mais on peut s’interroger. Ou bien c’est une dangereuse organisation et on l’interdit ou alors ils ne représentent pas de menace particulière pour l’ordre public et ils ont le droit d’exister en paix. ».

Effectivement, on peut difficilement prononcer parole si sensée. De quoi les ultra-laïques ont ils peur ? Qu’on découvre que finalement ce n’est pas une organisation dangereuse. Triste aveu de leur part.

Alors qui sont ces bêtes sauvages montées au créneau ?

François Bayrou, habitué à surfer sur la vague de la critique aisée, qui déforme immédiatement les propos de Madame Mignon : « Il n’est pas de responsabilité, de la légitimité ou du mandat du président de nous dire ce qu’il faut croire et encore moins que ses proches nous disent que la scientologie est quelque chose de bien ».

Outre le fait qu’il n’a décidément pas bien compris ce que disait la Directrice du Cabinet de Nicolas Sarkozy, Monsieur Bayrou semble aller dans son sens.

Si le Chef de l’Etat n’a pas à nous dire qui ou quoi croire, il en va de même pour le reste du gouvernement. Donc c’est la même chose pour les missions interministerielles. Or, jusqu’à présent, c’est la Miviludes qui semble vouloir dire aux français quoi croire ou ne pas croire en matière de religions et de croyances. De plus les concepts de laïcité positive vont exactement dans le sens de laisser les citoyens français libres de leurs convictions. Monsieur Bayrou serait-il un laïc positif qui s’ignore ?

Vient ensuite Alain Gest, de l’UMP, qui passe son temps depuis des années à faire son beurre sur le dos de la « lutte antisecte » : « Donc évoquer la religion de conscience n’a aucun sens. Quant à la liste de 1995, c’est la police qui l’a établie”, avant que les parlementaires ne la reprennent à leur compte.  »

Erreur Monsieur Gest, ce sont 7 parlementaires qui l’ont établie dans leur coin, en prétendant s’appuyer sur les Renseignements Généraux. Mais qu’en dit Yves Bertrand, alors Directeur de ces mêmes Renseignements Généraux, dans son livre « Je ne sais rien mais je dirais (presque) tout ». Je cite : « …Doit-on confondre en un même vocable, sectes et mouvements minoritaires, pratiquant le prosélytisme comme les témoins de Jéhovah ?
Franchement je ne le pense pas. On a le droit de critiquer la scientologie ou les Témoins de Jéhovah, mais faut-il pour autant les transformer en diable ? Je pense même qu’à placer sur le même plan certaines sociétés de pensée et d’authentiques mouvements sectaires qui aliènent la liberté de leur membres, on aboutit à l’inverse du but recherché. Sous prétexte de protéger la liberté de conscience, on empêche les citoyens d’embrasser les croyances de leur choix, ce qui est le contraire de la laïcité bien comprise… »

Après avoir voulu nous mener en bateau, Gest tombe à l’eau…

Allez, je vous en donne un dernier, l’ami de Mélenchon, ennemi des droits de l’Homme, Julien Dray : « l’ensemble du camp laïque va devoir descendre dans la rue pour exprimer cette nécessité et cet impératif ».

Eh bien Monsieur Dray s’attribue le camp laïque. Je me l’attribue aussi. Je suis pour la laïcité et je descendrai dans la rue avec le vrai camp laïque, le camp de ceux qui pensent que la République doit protéger les libertés de chacun sans privilégier une forme de pensée au détriment d’une autre, ceux qui pensent que la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme a encore et toujours de la valeur.

Finalement, que veulent-ils, ces ennemis de la liberté de conscience, un état totalitaire dirigé par une pensée unique, ou toute déviance par rapport à la pensée des institutions serait punie et interdite ?

Nous ne voulons pas le même monde.Eric Roux

http://leblogdepierredubarreau.blog.20minutes.fr/archive/2008/02/22/les-ennemis-de-la-liberte-de-conscience-montent-au-creneau.html