Douai: près de 10 000 Témoins de Jehovah réunis à Gayant-expo

Près de 10 000 Témoins de Jéhovah étaient réunis à Gayant-expo pour la convention annuelle de district.


Edmond Kujanski et Nicodème Spano ont accepté de témoigner de leur engagement.
Edmond Kujanski et Nicodème Span
Originaires du Nord – Pas-de-Calais, mais aussi de la Somme et de l’Aisne. ils étaient rassemblés vendredi, samedi et dimanche pour travailler ensemble sur le thème : La parole de Dieu est vérité. Au programme également des baptêmes par immersion, le samedi, et le discours de Stéphane Planchenault sur qu’est ce que la vérité ? Question posée à Jésus par Pilate, voilà 2 000 ans.

Tout avait été parfaitement orchestré. Le choix du lieu, d’abord, très central, ce qui facilite la venue des membres avec ses accès à la rocade et ses parkings. Les halls 7 000 et 5 000 accueillaient l’essentiel des croyants, avec des retransmissions des interventions sur écrans géants . Un autre espace avait été réservé aux personnes à mobilité réduite. Quant aux mamans venues avec leurs enfants le hall 3 000 transformé en garage à poussettes et en nursery, leur avait été dédié.

Parmi les présents, des habitants du Douaisis bien entendu, dont le Férinois Nicodème Spano. Âgé de 69 ans, cet ancien conducteur de locomotive à l’Arbel, et d’origine italienne, explique que ce sont ses parents, catholique, qui ont rencontré les Témoins, puis lui ont transmis cette foi. Qu’il a choisi d’adopter en se faisant baptiser, comme les autres, à l’âge adulte. Il a ensuite épousé celle qu’il a perdue trop tôt, mais qui partageait les mêmes valeurs, les mêmes convictions. Celle qui ont valu, comme le rappelle l’Anichois Georges Deregnaucourt, responsable ici de la communication, à des milliers de Témoins d’être persécutés durant la Seconde Guerre mondiale par les nazis, et de finir en déportation, affublés d’un triangle violet. Qu’ont d’ailleurs porté les parents d’Edmond Kujanski, 64 ans, de Saint-Omer. Lui est né après le conflit, mais a également épousé la foi de ses parents, émigrés en France.

Avant, il est passé par le séminaire catholique, mais a finalement choisi cet autre chemin, il y a 36 ans.

Tous assurent vouloir simplement vivre leur foi sans déranger personne.

Si pendant plusieurs années, ils se sont montrés réticents à communiquer, c’est tout simplement parce qu’ils avaient l’impression d’être victimes de procès d’intentions, suite à tout ce qui avait pu être dit ou écrit sur eux, après un rapport parlementaire dénonçant les dérives sectaires du mouvement. Aujourd’hui, l’heure serait plutôt à l’apaisement et au dialogue, y compris avec les autres religions. Les Témoins ajoutent qu’ils disposent à Lambres-lez-Douai d’un lieu de prière, ce qu’ils nomment la salle du Royaume, et qu’il est évidemment possible de les y rencontrer. Le rassemblement des Témoins de Jehovah à Gayant-expo s’achève ce dimanche soir.

http://www.lavoixdunord.fr/region/douai-pres-de-10-000-temoins-de-jehovah-reunis-a-gayant-expo-ia16b12100n1442264

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *