La terre, un paradis…

La terre, un paradis céleste
Les Témoins de Jéhovah

JR_274_temoins_de_jeovah1.jpg
Michel Gagnon et Paul Beausoleil suivent les enseignements de la Bible tels qu’ils se faisaient à l’époque des premiers chrétiens. <[:AC:]CP>Photo Julie Roy La terre, un paradis céleste
Les Témoins de Jéhovah

Contrairement aux églises, les salles du royaume des Témoins de Jéhovah sont loin d’être désertées. Au contraire, d’année en année leurs rangs s’enrichissent de nouveaux fidèles. Dans le nord de Lanaudière, ils sont près de 600 personnes à appartenir à cette confession spirituelle.

Michel Gagnon est Témoin de Jéhovah depuis 33 ans. Il explique que la salle située à Joliette, qui accueille 200 témoins chaque semaine, déménagera sous peu faute d’espaces de stationnement suffisants. « Aussitôt le bâtiment vendu, nous allons déménager dans Base-de-Roc. »

Les premiers Témoins de Jéhovah sont arrivés au Canada en 1880, mais ils sont présents au Québec depuis 1923. C’est en 1931 qu’ils prennent officiellement le nom de Témoins de Jéhovah. « Les premiers chrétiens étaient des Témoins de Jéhovah, ils portaient la bonne nouvelle d’un endroit à l’autre et c’est exactement ce que nous faisons, d’où le nom. D’ailleurs, Jéhovah est le nom propre qui désigne Dieu. » M. Gagnon explique que comme les premiers chrétiens, les Témoins de Jéhovah portent le message de Dieu de maison en maison grâce à la technique du porte-à-porte. « Nous sommes des témoins, donc c’est important de témoigner. On annonce le dessein de Dieu. » Ce dessein consiste à faire de la terre un paradis terrestre, donc pour eux il n’y pas de paradis n’y enfer. Les gens qui y seront admis seront ceux qui auront fait de la terre un endroit habité et embelli. « Un jour, Dieu va revenir sur la terre pour faire un gouvernement céleste. Il va faire une action, c’est indiqué dans la Bible. À ce moment, tous les gens qui sont morts ressusciteront et se verront offrir la vie. Naturellement, Dieu va s’intéresser à ceux qui s’intéressent à lui. »

Pour les témoins, Jésus est venu réparer la faute qu’avait commise Adam, mais il n’est pas l’égal de Dieu. Aussi, Marie était une femme imparfaite, qui a donné naissance à un être parfait, Jésus. Celui-ci fut d’ailleurs conçu par l’Esprit-Saint. Toutefois, l’adoration ne vise que Dieu et ne comprend ni Jésus ni Marie ni les saints.

Pour les Témoins de Jéhovah, il est important de vivre selon les enseignements de la Bible, c’est la raison pour laquelle ils refusent les transfusions sanguines et ne célèbrent pas les anniversaires ni aucune fête religieuse courante comme Noël ou Pâques, à l’exception de la mort de Jésus qu’ils célèbrent le 14 mars. « Dans la Bible, il est indiqué que le sang est sacré et nous respectons cela. C’est aussi la raison pour laquelle nous ne mangeons pas de boudin. Aussi, dans la Bible, on ne parle jamais de la naissance de Jésus. Ces fêtes ont des origines païennes, c’est la raison pour laquelle nous ne les fêtons pas. Nous n’avons rien inventé tout est écrit dans la Bible. » Au sujet des transfusions sanguines, M. Gagnon mentionne que les Témoins de Jéhovah ont aidé à la recherche de substituts sanguins. « Nous avons fait beaucoup pour la recherche. Nous avons trouvé des médicaments qui peuvent se substituer aux produits sanguins. » Il ajoute également que les Témoins de Jéhovah ont été des nombreuses batailles pour reconnaître les libertés religieuses. « Il y a beaucoup moins préjugés qu’il y a 30 ans. »

Au sujet de l’homosexualité, les témoins croient que cette réalité est impossible dans le dessein de Dieu. « Dieu nous a demandé de procréer, ce n’est pas possible avec quelqu’un du même sexe. Il faut se conformer au royaume de Dieu. C’est comme les règles de la route. Il y a un code de conduite. Ce sont les mêmes principes moraux que l’on retrouve dans toutes les sociétés. Tous nos comportements sont régis par la Bible. Les gens pensaient qu’en étant plus libres, ils seraient plus heureux, mais c’est faux. » D’ailleurs, pour les Témoins, la Bible a réponse à tous les problèmes et les questions. « Si on suit les principes de la Bible, ça devrait bien fonctionner », commente à ce sujet Paul Beausoleil, Témoin depuis 37 ans.

Pour les Témoins de Jéhovah, il n’y pas de hiérarchie précise ni de clergé ni de tradition fixe. La salle, qui sert aux réunions, est épurée pour que les fidèles se concentrent sur le message de Dieu. Un bébé ne peut pas devenir Témoin de Jéhovah, car il faut que la personne soit consciente de l’engagement qu’elle prend. À la suite de cette décision, le fidèle se fera baptiser par une immersion totale dans l’eau. À travers le monde, ils seraient 5000 à se convertir chaque jour.

Au niveau de la participation financière des fidèles, M. Beausoleil mentionne qu’il n’y pas de quête dans les rassemblements. Toutefois, on retrouve des boîtes dans lesquelles les fidèles peuvent faire des dons à leur discrétion et aux dires de M. Beausoleil, la communauté ne vit pas de problème financier.

fuente-link-source

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *