Réchauffement: Témoins de Jéhovah et Al Gore, même combat?

Réchauffement: Témoins de Jéhovah et Al Gore, même combat?
La Terre se réchauffe.

En fait, ‘’on’’ (c’est-à-dire, la sacro sainte Civilisation) la réchauffe.

A ce propos, deux débats ont retenu toute notre attention ces deux dernières semaines.

Le premier a quelque peu révolutionné le petit monde parlementaire.

En effet, ce sympathique petit monde de nos représentants, s’est pressé (empressé ?) à la projection du film d’Al Gore sur l’état désastreux de la planète.

L’écologie est mobilisatrice pour des raisons existentielles, mais également électoralistes. Il faut bien vivre.

Le second débat, a mobilisé les téléspectateurs, enfin…le pourcentage de fidèles de La Chaîne Parlementaire (LCP), laquelle fait plutôt dans le genre discussions administratives que people échevelé.

Et, au cours de ce second débat, on a pu avoir un aperçu des travaux des membres de la Miviludes, autrement dite Mission Interministérielle de Lutte Contre les Sectes.

Un aperçu et de ces travaux et, surtout, de la manière dont ils ont été réalisés et qui nous laisse, nous devons l’avouer, plutôt perplexes voire complètement abasourdis, eu égard aux valeurs aussi républicaines que démocratiques, voire morales n’ayons pas peur des mots, qui sont les nôtres.

Pourquoi notre perplexité ?

C’est que les deux débats, en fait, n’en étaient pas. Et c’est bien ça qui nous inquiète bougrement.

Explications et revue de détails, si vous n’avez pas peur de vous barber, ça risque d’être longuet.

Primo : le ‘’débat’’ Al Gore.

De débat, il n’y en a donc pas eu.

Projection oui, mais c’est tout. Et émotion, il est vrai, parmi les parlementaires spectateurs.

Il y a de quoi.

Bien fait, ce film montre, que nous sommes F-O-U-, T-U-S TUS. FOU-TUS.

Sauf, sauf bien sûr, si les Etats-Unis, l’Europe, mais aussi la Chine, l’Inde, bref, si l’Humanité devient raisonnable…

Vaste programme.

Niveau de vie des riches, sortie de la misère des pauvres, tout ça fait du boulot. Et puis comment se passer, tous pays confondus, des douceurs, fussent-elles très relatives pour la majorité, de notre si belle Civilisation.

Si satisfaite d’elle-même qu’elle estime superflu de se remettre en question ?

Pas gai tout ça…

Précision utile, nous ne sommes ni défaitistes ni prêts à baisser les bras.

C’est même tout le contraire. A propos de cette question, notre démarche et notre message sont simples et logiques : foutus pour foutus, essayons de ne pas être les acteurs de cette destruction et travaillons à faire notre possible pour sauver ce qui peut l’être.

A commencer par les valeurs morales mais en ne négligeant pas les contingences matérielles sans lesquelles toute pensée n’est que roupie de sansonnet.

Faisons donc les gestes vitaux pour ne pas détruire, et prions bien fort, pour ceux qui croient et chacun à sa manière, afin d’être entendus quelque part mais en faisant que nos suppliques et nos actes aillent dans le même bon sens.

DROIT DANS LE MUR

Cela dit, Al Gore nous dit ni plus ni moins que, à cette vitesse, suspectée d’être exponentielle, nous allons droit dans le mur. La grôôôsse catastrôôôphe comme disait César (de Pagnol).

Quelque chose comme la fin du monde des cathos, protestants voire des religions ou autres groupements plus ou moins allumés ou agités du bocal.

Et, notez bien, pas du tout par contre, comme seraient censés le dire… les Témoins de Jéhovah, selon, bien sûr, leurs acharnés adversaires.

Encore eux ?

Eh oui encore eux !

Car la Mission en question a passé un bon moment, voire même beaucoup de bons moments, à interroger un tas de gens pour éclairer la lanterne des 500 et quelques députés, à propos des sectes et des dangers qu’elles représentent pour la société.

Au premier rang, les Témoins de Jéhovah.

Interrogés donc ?

Que nenni. Juste leurs adversaires. Et acharnés en plus. Et qui ne font pas dans la dentelle. L’instruction équitable et pas seulement à charge, connais pas…

On les a taxés , c’est pas nouveau, de défaitisme, de diabolisation de la Société, et puis surtout, on leur reproche d’élever leurs mouflets en leur mettant dans le crâne que nous allons vers une apocalypse, donc en les traumatisant un max…alors qu’en réalité, ils en rigolent. Ou quasiment.

Maltraitance psychologique est devenu le maître mot pour les désigner à la vindicte de l’état et de la population.

Il faut dire qu’en ces temps effectivement dangereux pour les plus faibles, l’argument est on ne peut plus porteur.

Qu’en est-il vraiment ?

Que disent donc les Témoins de Jéhovah à propos de la situation planétaire et de son avenir à court, moyen et long terme ?

Certes, ils disent, bien plus poliment que nous d’ailleurs, que l’Homme avec un grand H, est infoutu de résoudre les problèmes qu’il continue à se créer et que c’est vrai, l’Humanité va dans le mur, mais qu’au fond, faut pas se frapper car Jéhovah va arranger tout ça.

Vu qu’après, tout ira pour le mieux sous SA direction.

Simpliste ?

Peut-être bien mais foutus pour foutus, je vous avoue, sincèrement, que je préfère leur truc à eux.

Ben oui. Comme nous ici, on voit depuis des décennies que tout dégringole, et que, pire du pire, les savantissimes nous donnent de plus en plus raison, on commence vraiment à se faire du mouron.

On n’en est pas à se faire construire comme pas mal d’allumés US, des ranches bétonnés et fortifiés avec des provisions et, surtout, des munitions pour un siècle et demi, mais uniquement parce que cela ne servirait qu’à perpétuer la bêtise et le crime…après et encore. Comme on est contre…

Alors, à tout prendre, on préfère le pari de Pascal : une chance sur deux que les Témoins aient raison, c’est un bon plan non ?

Si l’on vous propose une loterie où vous avez une chance sur deux de gagner, ça vaut plus le coup que le tiercé et autres calembredaines de la Chance où on a, généralement, une chance certes, mais une sur 159 millions et 886.765 d’emporter le gros lot vous ne trouvez pas ?

Croire en une intervention d’en haut, après tout, c’est plus réjouissant que faire confiance dans la volonté, ou même la faculté des humains à faire marche arrière.

Depuis l’australopithèque et notre arrière-arrière-arrière-arrière grand-mère Lucy, on n’a pas encore trouvé la marche arrière pour la crapulerie, le mensonge, la méchanceté, l’avidité, bon, on ne va pas vous faire un dessin en plus.

Après tout, il y a des milliers d’années que ça dure et si une solution devait avoir été trouvée, ça se saurait non ?

ZOMBIFIéS

Alors ?

Alors on les félicite les Témoins : eux, au moins, ils ne vont pas dans le mur en pleurant. Au moins, ils rigolent. Et ils prêchent à leurs semblables l’optimisme. Rien de moins. Et le respect de la Nature par la même occasion. Et le sens du civisme. Et l’obéissance aux lois.

Mieux, ils ne se droguent pas, ils ne forniquent pas comme des malades, et, d’ailleurs, pas en-dehors du mariage, ils ne font pas la guerre -ils vont même en taule pour ça et n’ont jamais eu le Nobel de la Paix-, ils ne brûlent pas les voitures (ça c’est tout de même pas mal non ?), bref, en un mot comme en cent, ils font des efforts méritoires pour seriner à leurs congénères d’être de bons citoyens parce que c’est la Bible qui le dit.

Ils ne sont pas parfaits ?

Evidemment, s’ils l’étaient, ça se saurait.

Par contre, on les retrouve jamais, ou quasiment, dans les pages de faits divers.

Sauf, évidemment, lorsqu’un ancien Témoin de Jéhovah (Les ardents journalistes écrivent ancien en petit et Témoin de Jéhovah en très gros), qui a été lourdé du mouvement depuis une douzaine d’années, est accusé de pédophilie, par exemple. C’est très vendeur aujourd’hui, hélas.

En effet, juste incidemment, sert, tout de même, à faire des Unes vachement diabolisantes, et qui rapportent pas mal de pépètes au service publicité. Faut bien vivre non ?

Alors leur prêchi-prêcha, nous, on trouve ça marrant. Et pas mal utile.

Même si ça fait beaucoup pour arriver à observer tout ça dans la conjoncture et le contexte présents.

Où l’on vous incite plutôt, à vous faire plaisir à vous-mêmes en vous foutant éperdument de vos semblables. C’est pas vrai peut-être ?

Alors, quand on lit, ou entend, les accusations selon lesquelles les gamins des Témoins sont zombifiés à épouser les idées de leurs parents et en particulier à propos de l’avenir de notre belle civilisation et de notre planète, et qu’ils ont une trouille bleue de l’apocalypse finale, ça nous fait doucement rigoler.

Investigation vraiment mal informée ?

Ou pas honnête ?

LA GRÔÔSSE CATASTRÔÔPHE

Parce que Al Gore, lui, n’avance pas toutes ses précisions, le sourire aux lèvres. Ou alors un peu pincées et le sourire un peu jaune.

En fait il aurait même intérêt à foutre la trouille à tous les décideurs, et en particulier à tous les décideurs qui n’ont rien décidé à ce jour et qui ne se décident toujours pas, sinon mezzo voce, ou en apparence.

Oh certes, ‘’on’’ fait des déclarations, ‘’on prend des mesures’’, ‘’on’’ fait des discours et surtout, ‘’on’’ nomme des commissions.

Pendant ce temps, les espèces disparaissent et l’eau monte.

Et, depuis Clemenceau qui connaissait bien son petit monde économico politique, lorsqu’on veut faire disparaître un problème, on nomme une commission.

Et ‘’on’’ attend.

Enfin on…nous…car tout ceux qui profitent du Système, eux, n’attendent pas et n’en attendent rien d’autre que ce qu’ils peuvent se procurer en se servant d’abord.

Un microscopique exemple ? Les pétroliers pollueurs font de louables efforts pour devenir experts en…dépollution…Gagner des deux côtés c’est de l’économie raffinée non ?

UN PESSIMISTE EST UN OPTIMISTE BIEN INFORMé

La Grosse Catastrophe ?

Al Gore nous l’annonce : si l’Humanité, enfin ses dirigeants, ne bougent pas, sinon avec des mesurettes qui iront moins vite en besogne que la Nature qui, inéluctablement, fait toujours payer très cher, et souvent très vite, toutes les avanies dont elle est accablée depuis que l’Homme existe.

En fait, Al Gore est pessimiste puisqu’au fond, un pessimiste n’est jamais qu’un optimiste bien informé. Comme nous.

Les Témoins, eux au moins, nous disent, et le disent bien haut, que l’Homme est absolument incapable de redresser la barre et que l’on ne peut compter que sur leur dieu Jéhovah (2), qui va nettoyer tout ça et remettre de l’ordre sur une Terre dont nous ne sommes, après tout, que de grossiers locataires qui ne méritent, après avoir cochonné la Terre durant des millénaires, que d’être foutus à la porte…

Yves Paccalet (3) l’a dit dans un récent bouquin, et l’on ne voit pas la différence avec les Témoins qui, eux, l’ont dit avant lui et ce, depuis un bon siècle et demi.

Yves Paccalet et tant d’autres, les Bire, Steiner, Dumont ou Gunther Schwab (4).

Des centaines, des milliers, ont annoncé la catastrophe. Et Dieu sait s’ils n’ont été accusés et diffamés ni par des parlementaires, ni par les medias, ni menacés du bûcher ou des camps de concentrations ou, ‘’simplement’’, et très habilement, de lourdes amendes propres à les faire disparaître, ce qui arrive, pourtant, aux Témoins aujourd’hui.

Al Gore et Témoins même combat ?

Les Témoins ne font pas de politique, leur antienne, même si elle fatigue certains, parle du respect de la Nature, de la Création disent-ils puisqu’elle l’œuvre d’un Créateur.

Là-dessus, ils sont donc en opposition aux darwiniens qui, eux aussi prêchent la modération sinon la raison dans la mise en coupe réglée de la Terre, et ont dans leur musette, semble-t-il, de solides arguments scientifiques, mais, dommage, aucune exhortation morale supérieure, propre à faire changer en profondeur leurs concitoyens, leurs si chères et confortables habitudes consuméristes.

Et puis, n’est-ce pas, la Science nous a tellement habitués à être rassurés lorsqu’elle nous fait croire qu’elle trouvera toujours une solution aux problèmes qu’elle a, d’ailleurs, largement contribué à fabriquer.

Un petit hic cependant.

Dans le monde évolutionniste, c’est le plus fort qui doit l’emporter n’est-ce pas ?

Donc, L’Homme étant le plus malin, tout ce qui le dérange doit disparaître.

Ses semblables comme ce qui le gêne dans son milieu.

L’ennui est que c’est bien ce qu’il fait depuis qu’il est sur Terre.

Et les scientifiques se retrouvent dans une impasse.

Puisque l’animal homme est le plus fort, on ne voit pas très bien pourquoi on lui reprocherait d’user et d’abuser de SON environnement.

Il DOIT survivre.

Pas question, donc, de lui faire la morale…

Car la Science a dit que, dans ce domaine, la morale eh bien c’est chacun la sienne.

Elle n’a rien à voir avec ce qu’elle appelle l’irrationnel, voire le surréaliste…

Problème : avec les Témoins le rationnel semble bien ce coup-ci, aller de pair avec leur foi…Et ça, évidemment, dérange horriblement.

Solution : la fameuse Mission devrait lancer le débat, un vrai cette fois, sur le thème : la foi dans la Bible peut-elle sauver l’Environnement, l’Humanité, bref, nous aider à faire que la super cata n’arrive pas ?

Et convoquer les Témoins pour dire ce qu’ils en pensent. Et ce que, surtout, ils font pour. Preuves à l’appui évidemment.

Ne serait-ce pas une saine et honnête manière d’aller à la pêche aux renseignements ?

Cela changerait, certes, de leur méthode qui consiste à carboniser les Témoins sans même les écouter.

Ce qui est une manière de faire pour le moins curieuse. Vu que ce n’est pas en instruisant à charge qu’on peut entendre tous les sons de cloche.

La Mission est pourtant présidée par un magistrat qui a, et c’est tout à son honneur, dirigé la commission d’enquête sur les abominables dérives d’Outreau.

Dérives, d’ailleurs, comme une des causes semble-t-il, une instruction…à charge, laquelle a envoyé une douzaine d’innocents en prison…

On se pose donc, et tout de même des questions sur cette manière d’informer nos parlementaires en interrogeant systématiquement tous les adversaires et pas les sympathisants – il y en a – et moins encore les intéressés eux-mêmes.

Si l’on connaît un peu leur histoire, aux Témoins, on se souviendra peut-être que les mêmes manières de faire ont été employées pour les démolir, par les nazis et les communistes.

Ca, c’est juste de l’Histoire.

Parallèle aventureux ?

On y reviendra.

source

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *