Un panneau privé ironisant sur les Témoins de Jéhovah démonté

LONDRES (Reuters) – La police britannique a obligé une femme à retirer du portail de sa maison une pancarte signalant: “Notre chien se nourrit des Témoins de Jéhovah”.

Janet Grove, propriétaire de Rabbit, un chiot Jack Terrier, a expliqué que le panneau était une plaisanterie destinée à décourager ces visiteurs potentiels. Son mari, décédé depuis lors, l’avait accrochée il y a plus de 30 ans après qu’un adepte de cette communauté eut frappé à leur porte un jour de Noël.

Après dépôt d’une plainte, la police a dû agir. “Nous avons été informés par quelqu’un qui jugeait la pancarte perturbante, choquante et déplacée”, a déclaré un porte-parole de la police de Bursledon, dans le Hampshire (sud de l’Angleterre). “Des policiers se sont présentés sur place et le panneau a été volontairement démonté”.

fuente-link

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *